Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español
  • Australie
    • English
  • Scandinavie
    • English

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez d’utiliser nos cookies. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la page 'Déclaration de protection des données'.

Comparer

Comparer maintenant

Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español
  • Australie
    • English
  • Scandinavie
    • English

BMC MTB Racing Team; Un pour tous et tous pour un

Melanie Leveau — 24. novembre 2017 — TeamSpirit
TeamSpirit

Le BMC MTB Racing Team a remporté son cinquième titre de Meilleure Equipe de la Coupe du Monde MTB UCI après une véritable démonstration de force lors de la finale à Val di Sole en Italie. Mais cette victoire était loin d’être acquise et ce titre a été le plus disputé depuis cinq ans. Retour sur les six manches de la Coupe du Monde 2017 et la façon dont cette nouvelle victoire s’est construite.

Première manche : Nove Mesto na Morave, République Tchèque

Dimanche 21 mai, 14h13. Les visages sont tendus sur la ligne de départ. Après deux mois d’épreuves nationales, les choses sérieuses sont sur le point de commencer.

 

Les espoirs n’auront pas duré longtemps pour une bonne partie du peloton prise dans la double chute à l’avant du peloton. Lars Forster est l’un des pilotes les plus touchés. Il remonte sur son vélo en dernière position et avec une main en vrac qui l’oblige à abandonner quelques tours plus tard. Des radios effectuées à son retour en Suisse confirment une fracture du scaphoïde qui va mettre sa saison entre parenthèses pour quelques semaines.

A l’avant de la course, Julien Absalon doit batailler ferme pour franchir la ligne d’arrivée en troisième position derrière Nino Schurter et David Valero Serrano tandis que Titouan Carod réalise une incroyable entrée en matière avec une septième place lors de sa première Coupe du Monde dans les rangs Elite.

Avec la 14ème place de Reto Indergand, le Team remporte le classement par équipe devant le MMR Factory Racing Team et le Scott-Sram MTB Racing Team.

Deuxième manche : Albstadt, Allemagne

Lars Forster blessé, le Team se présente avec quatre pilotes à Albstadt, la manche la plus physique de la Coupe du Monde. Le parcours, avec ses montées longues et abruptes, ne pardonne pas le moindre petit « coup de moins bien » et cela est d’autant plus vrai avec les températures du jour qui dépassent allégrement les 30 degrés.

Julien Absalon et Titouan Carod ne parviennent pas à réitérer leurs performances de la semaine précédente et doivent se contenter des 7ème et 19ème places.

Lukas Flückiger (29ème) et Reto Indergand (36ème) connaissent eux aussi une journée bien difficile à Albstadt. 

Pour la première fois depuis des années, aucun pilote du BMC MTB Racing Team ne monte sur le podium

Pour la première fois depuis des années, aucun pilote du BMC MTB Racing Team ne monte sur le podium individuel. Le Scott-Sram MTB Racing Team remporte le classement par équipe mais le Team parvient tout de même à conserver la tête du classement par équipe pour un tout petit point.

Troisième manche : Vallnord, Andorre

Après un arrêt forcé de six semaines, Lars Forster fait son retour en Coupe du Monde sur le circuit d’altitude de Vallnord. Malheureusement, c’est au tour de Julien Absalon d’être absent. Le Français s’est fracturé la clavicule à l’entraînement quelques jours auparavant et doit observer un repos de six semaines qui lui feront finalement manquer deux manches de Coupe du Monde ainsi que les Championnats de France.

Après deux Coupes du Monde difficiles, Lukas Flückiger retrouve le rythme à Vallnord et, avec sa douzième place, est le meilleur représentant du Team.

Parti avec le dossard numéro 71 et avec un manque cruel de compétition, Lars Forster réussit une incroyable performance en remontant jusqu’à la 14ème place avant de fléchir légèrement dans les deux derniers tours pour finalement franchir la ligne d’arrivée en 21ème position.

Avec sa 29ème place, Reto Indergand engrange les derniers points disponibles pour le classement par équipe.

Le Team doit laisser filer la tête du classement général. Mais la prochaine Coupe du Monde a lieu à la maison et la motivation ne manque pas

De son côté, Titouan Carod réalise un départ parfait avant de flancher, probablement sensible aux effets de l’altitude, puis de tomber et de se blesser à la main. Le vainqueur des Coupes du Monde Espoir 2015 et 2016 doit s’employer pour finir la course et marquer quelques points précieux pour le classement individuel.

Le Team ne termine que 7ème du classement par équipe du jour et doit laisser filer la tête du classement général. Mais la prochaine Coupe du Monde a lieu à la maison et la motivation ne manque pas !

 

Quatrième manche : Lenzerheide, Suisse

Dimanche 9 juillet. Une date attendue avec impatience par le team et trois de ses coureurs qui vont pouvoir évoluer à domicile. Lukas Flückiger, Lars Forster et Reto Indergand ont à cœur de faire bien devant leurs famille, amis et fans.

 

Flückiger, Indergand et Carod prennent un excellent départ et évoluent dans le top 15 jusqu’à la mi-course. Les choses se décantent ensuite dès que Nino Schurter, le patron du cross-country mondial, décide de prendre les choses en main. Titouan Carod réalise une excellente course et termine 7ème. Il fait aussi bien qu’à Nove Mesto et rentre pour la deuxième fois de la saison dans le Top 10.

Lukas Flückiger prend une belle 12ème place tandis que Reto Indergand a souffert en deuxième partie de course et termine finalement 24ème.

Auteur d’une belle performance collective, le Scott-Sram MTB Racing Team de Nino Schurter remporte le classement du jour et augmente son avance au classement général avec un total de 212 points. Il devance désormais le Cannondale Factory Racing XC Team (203 points) et le BMC MTB Racing Team (192 points).

Cinquième manche : Mont-Sainte-Anne, Canada

Le Team est enfin de nouveau au complet ! Une semaine après son retour à la compétition lors des Championnats d’Europe où il a remporté la médaille d’argent, Julien Absalon est sur la ligne de départ du Mont-Sainte-Anne. Le Français aime particulièrement ce lieu où il a remporté son premier titre de Champion du Monde en 1998 dans la catégorie Junior ainsi qu’une poignée de Coupes du Monde. De retour sur la première ligne de départ après sa septième place à Lenzerheide,

Titouan Carod est également heureux d’être au Mont-Sainte-Anne. Le jeune pilote y a gagné l’année précédente dans la catégorie Espoir sur ce qu’il considère être « le plus beau parcours du circuit ».

Comme à son habitude, le nouveau vice-Champion de France prend un excellent départ et n’hésite pas à prendre les commandes du peloton lors du start-loop. Et, quand Nino Schurter décide d’accélérer avant d’entrer dans le premier single, Carod est le seul à pouvoir suivre son train infernal. Malgré son jeune âge, il roule très intelligemment et parvient à rester dans la roue du Champion du Monde dans les montées raides comme dans les descentes techniques jusqu’à deux tours de l’arrivée. Malheureusement, Carod ne peut résister au retour de Stéphane Tempier dans le dernier tour et se fait battre au sprint par l’Italien Gerhard Kerschbaumer.

Il gardera cependant d’excellents souvenirs du Mont-Sainte-Anne qui restera le lieu où il aura terminé pour la première fois sur un podium de Coupe du Monde Elite.

Derrière lui, les autres pilotes du BMC MTB Racing Team se sont également bien comportés. Reto Indergand fait une course très régulière et termine 10ème, son meilleur résultat de la saison. Son compatriote Lars Forster est lui aussi auteur d’une belle course. Il termine 14ème malgré une petite chute, quelques secondes derrière Julien Absalon (13ème).

Le Team se replace pour le classement général

Avec quatre pilotes dans le top 15, le team remporte le classement par équipe du jour et se replace pour le classement général.

Tout se jouera alors à l’occasion de la finale à Val di Sole deux semaines plus tard.

Sixième manche : Val di Sole, Italie

Avec un soleil garanti, un public nombreux et un excellent programme avec de la Descente, du Cross-contry et du Four-cross, Val di Sole est le lieu idéal pour accueillir la finale de la Coupe du Monde.

Gagnons pour la cinquième fois d’affilée !

Au-delà des performances individuelles, l’objectif du weekend est clair : remporter le classement général par équipe de la Coupe du Monde Moutain Bike UCI 2017. Alex Moos, Team Manager, ne peut être plus clair lors de son briefing d’avant course : « Nous avons connu une saison avec des hauts et des bas. Pour la première fois depuis des années, nous n’avons pas remporté de manche de Coupe du Monde mais il y a encore quelque chose que nous pouvons gagner demain. Le Team a gagné le classement par équipe pour la première fois en 2013 et depuis, nous ne l’avons pas lâché. Alors continuons comme ça et gagnons pour la cinquième fois d’affilée ! Demain, lorsque vous serez sur le bike, battez-vous comme vous savez le faire et surtout ne lâchez rien ! Chaque point compte alors donnez tout ce que vous avez même si vous n’êtes pas dans les trois premiers de l’équipe (seuls les trois premiers coureurs d’une même équipe et finissant dans le top 30 marquent des points). Un coéquipier peut avoir un pépin mécanique et c’est aussi important d’être devant le plus de pilotes Scott et Cannondale possible pour éviter qu’ils ne marquent trop de points. »

Remontés à bloc, les cinq pilotes prennent le départ el couteau entre les dents, prêts à tout donner pour l’équipe.

Carod met le feu aux poudres et termine le start loop en première position. Juste derrière, Lars Forster (parti avec le dossard 50) se retrouve rapidement dans le top 10 avec Julien Absalon.

A chaque passage sur la ligne d’arrivée, les points de l’équipe et de ses adversaires sont calculés sur un tableau dessiné à la main pour informer le staff et les coureurs en temps réel. Les choses commencent à sentir bon à partir de la mi-course ; Absalon, Forster et Carod sont dans le top 10 tandis que Flückiger et Indergand sont devant tous les pilotes Scott (à l’exception de Schurter) et Cannondale.

Chaque donne tout ce qu’il a jusqu’au moment de franchir la ligne d’arrivée.

Explosion de joie sur la ligne d’arrivée !

Absalon termine 3ème, son meilleur résultat de la saison, et Forster 5ème, son premier podium de Coupe du Monde de la saison. Titouan Carod termine sa première saison de Coupe du Monde Elite avec une excellente 8ème place synonyme de 6ème place au classement général. Lukas Flückiger remonte de la 46ème à l’issue du start loop à la 14ème place et Reto Indergand termine 22ème.

Explosion de joie sur la ligne d’arrivée ! Avec une telle performance collective, le team remporte haut la main le classement du jour et arrache le classement général final. Mission accomplie !

Bien plus qu’une victoire individuelle, gagner ensemble est source d’émotions incomparables. Pilotes et membres du staff peuvent en effet fêter la fin d’une belle saison passée ensemble, sur la route. Ce titre 2017, avec ses retournements de situation et son issue indécise, restera très certainement comme le plus beau de tous.

Champagne !

Results:

  1. BMC MTB Racing Team, 344 pts
  2. Scott-Sram MTB Racing Team, 311 pts 
  3. Cannondale Factory Racing XC, 302 pts

 

Photos: EGO Promotion, Phil Gale, Emmie Collinge and Redbull.

Innovations
International, Français Sites BMCRecherche détaillantB2BContact