Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español
  • Australie
    • English
  • Scandinavie
    • English

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez d’utiliser nos cookies. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la page 'Déclaration de protection des données'.

Comparer

Comparer maintenant

Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español
  • Australie
    • English
  • Scandinavie
    • English

Absalon en chiffres

Melanie Leveau — 22. octobre 2017 — TeamSpirit
TeamSpirit

Julien Absalon s’apprête à débuter sa 18ème saison en tant que pilote professionnel. En 1999, personne – pas même lui – n’imaginait qu’il deviendrait la légende qu’il est aujourd’hui. Nous avons fouillé dans les archives du sport pour vous donner un nouvel éclairage sur l’ensemble de sa carrière. Juste au cas où certains auraient encore besoin de chiffres pour être convaincus que Julien Absalon est bien le plus grand pilote de cross-country de l’histoire...

Coupe du Monde Mountain Bike UCI

En septembre 2016, la Coupe du Monde de Vallnord en Andorre était la 200ème du nom. A cette occasion, Julien Absalon a remporté sa 33ème victoire en Coupe du Monde. Il a donc remporté un sixième des manches de Coupe du Monde depuis l’apparition de la série en 1991.

Absalon a remporté 33 des 117 manches auxquelles il a ou aurait pu participer (il a fait ses débuts en Coupe du Monde à Napa Valley en 1999, sa première saison chez les Moins de 23 ans, et 83 Coupes du Monde avaient eu lieu avant cela). Cela représente 28,2% des Coupes du Monde depuis ses premiers coups de pédale dans la prestigieuse série.

Et, si l'on s'attarde aux autres marches du podium, on s'aperçoit qu'il a terminé dans le top 3 un total de 62 fois soit à 53% des manches. 

1er

  • Durango (USA), 2001
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2003
  • Schladming (AUT), 2004
  • Spa Francorchamps (BEL), 2005
  • Madrid (ESP), 2005
  • Spa Francorchamps (BEL), 2006
  • Madrid (ESP), 2006
  • Fort William (GBR), 2006
  • Offenburg (GER), 2007
  • Champéry (SUI), 2007
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2007
  • St Félicien (CAN), 2007
  • Houffalize (BEL), 2008
  • Offenburg (GER), 2008
  • Madrid (ESP), 2008
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2008
  • Bromont (CAN), 2008
  • Houffalize (BEL), 2009
  • Offenburg (GER), 2009
  • Madrid (ESP), 2009
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2009
  • Offenburg (GER), 2010
  • Offenburg (GER), 2011
  • Houffalize (BEL), 2012
  • La Bresse (FRA), 2012
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2013
  • Pietermaritzburg (RSA), 2014
  • Cairns (AUS), 2014
  • Albstadt (GER), 2014
  • Albstadt (GER), 2015
  • La Bresse (FRA), 2016
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2016
  • Vallnord (AND), 2016

2ème

  • Curaçao (NED), 2006
  • Houffalize (BEL), 2007
  • Pietermaritzburg (RSA), 2009
  • Champéry (SUI), 2009
  • Dalby Forest (GBR), 2010
  • Val di Sole (ITA), 2010
  • Pietermaritzburg (RSA), 2011
  • Dalby Forest (GBR), 2011
  • Val di Sole (ITA), 2013
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2014
  • Windham (USA), 2014
  • Méribel (FRA), 2014
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2015
  • Windham (USA), 2015
  • Val di Sole (ITA), 2015
  • Albstadt (GER), 2016
  • Lenzerheide (SUI), 2016

3ème

  • Sankt Wendel (GER), 2003
  • Fort William (GBR), 2003
  • Grouse Mountain (USA), 2003
  • Kaprun (AUT), 2003
  • Madrid (ESP), 2004
  • Houffalize (BEL), 2004
  • Willingen (GER), 2005
  • Mont-Sainte-Anne (CAN), 2006
  • Nove Mesto na Morave (CZE), 2011
  • Nove Mesto na Morave (CZE), 2013
  • Nove Mesto na Morave (CZE), 2015
  • Cairns (AUS), 2016 

Le palmarès de Julien Absalon est aussi impressionant en ce qui concerne le classement général de la Coupe du Monde. Il a en effet remporté le titre à sept reprises dans la catégorie Elite et a terminé deux fois deuxième et trois fois troisième. Il est donc monté sur 75% des podiums finaux de Coupe du Monde.

En terme de longévité, Absalon sort aussi gagnant avec 15 ans, un mois et 19 jours entre son premier et son dernier succès en date.

Gauche: Durango 2001 avec Roland Green (4ème), Kashi Leuchs (2ème), Cadel Evans (3ème) et José Antonio Hermida Ramos (5ème); Droite: Vallnord 2016 avec Maxime Marotte (4ème), Ondrej Cink (2ème), Pablo Rodriguez (3ème) et Stéphane Tempier (5ème)

Les sites qui lui ont le plus réusssi

Mont-Sainte-Anne est le site de Coupe du Monde où Absalon a gagné le plus de fois (six) mais cela semble presque logique tant la station canadienne est abonnée à la Coupe du Monde. Elle est en effet au programme de la série chaque année depuis 1991 à l’exception de 1998 et 2010 où elle a accueilli les Championnats du Monde. En revanche, avec cinq victoires sur cinq Coupes du Monde organisées, Offenburg semble le site qui ait le mieux réussi à Absalon.

Ses deux victoires à domicile, La Bresse 2012 et 2016, sont aussi à noter. Courir devant son public lui a donné des ailes.

Meilleur ennemi

La rivalité actuelle entre Julien Absalon et Nino Schurter nous fait presque oublier les autres duels que le français a livrés contre de nombreux autres pilotes talentueux. Son ancien coéquipier et véritable personnalité du petit monde du MTB José Antonio Hermida s’est heurté à sa suprématie à huit reprises en Coupe du Monde ; la dernière fois au Mont-Sainte-Anne en 2013.

La Coupe du Monde n’est de loin pas la seule compétition pendant laquelle Hermida a été la victime d’Absalon. Les Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, où ils partagèrent le podium avec Bart Brentjens, restera à tout jamais comme l’une des belles batailles entre les deux hommes.

Les autres pilotes ayant fait les frais de la supériorité du français en Coupe du Monde sont Kashi Leuchs, Bart Brentjens, Roel Paulissen, Cédric Ravanel, Goeff Kabush, Lukas Flückiger, Ralf Näf, Manuel Fumic, Mathias Flückiger, Maxime Marotte, Victor Koretzky and Ondrej Cink.

Championnats du Monde Mountain Bike UCI

Absalon a remporté son premier titre de Champion du Monde en 1998 alors qu’il n’était que Junior. Depuis, il a remporté ce titre à sept autres reprises soit un total de 42,1% des Championnats du Monde auxquels il a participé !

Victoires aux Championnats du Monde:

  • Mont-Sainte-Anne (CAN) 1998, Junior
  • Vail (USA) 2001, U23
  • Kaprun (AUT) 2002, U23
  • Les Gets (FRA) 2004, Elite
  • Livigno (ITA) 2005, Elite
  • Rotorua (NZL) 2006, Elite
  • Fort William (GBR) 2007, Elite
  • Hafjell (NOR) 2014, Elite

En plus de ces médailles d’or, Absalon a remporté deux médailles d’argent et deux de bronze.

Championnats d’Europe UEC

Avec cinq titres dans la catégorie Elite, il est aussi le recordman de victoires aux Championnats d’Europe. Il a aussi terminé deuxième à quatre reprises.

Avant de faire ses premiers pas dans la catégorie Elite, il avait déjà remporté l’or européen à trois occasions (Junior en 1998 et Moins de 23 ans en 2001 et 2002).

Championnats de France

Le maillot bleu-blanc-rouge de Champion de France est très cher à Julien Absalon. Chaque année, il se donne à 100% pour reconquérir le maillot de champion national et a réussi cette mission ces quatorze dernières années ! Depuis qu’il est dans la catégorie Elite, personne n’a jamais pu le détrôner. C’est aussi simple que cela.

Absalon a également remporté le titre de Champion national en Junior (1998) et en Moins de 23 ans (2001, 2002 et 2003).

Triplé

Comme si cela n’était pas encore assez, Absalon a réussi l’exploit de remporter le titre national, continental et mondial dans la même année à cinq reprises (1998, 2001, 2002, 2006 et 2014). Pas moins que cela.

Jeux Olympiques

Le français a participé à quatre Jeux Olympiques et a franchi la ligne d’arrivée victorieux à deux reprises (Athènes 2004 et Pékin 2008). Aucun autre pilote VTT, homme ou femme, n’a réussi cette performance.

 

Julien Absalon collectionne les chiffres mais il ne les compte pas. Demandez-lui combien de courses, à l’exception des Championnats du Monde et des Coupes du Monde, il a remporté durant sa carrière et il vous répondra qu’il n’en a aucune idée. Mais une chose est certaine, il a laissé son empreinte aux quatre coins du monde et restera pour très longtemps le pilote le plus victorieux du cross-country.

 

 

Innovations
International, Français Sites BMCRecherche détaillantB2BContact