Une décennie de développement

Un vélo, dix années de technologie Teammachine

Pendant quatre générations et à travers la dernière décennie, le Teammachine s’est appuyé sur des technologies innovantes et sur un vrai travail d’équipe pour immortaliser sa place dans le peloton. Mais comment crée-t-on un vélo de course sans compromis, tout en gardant en permanence une longueur d’avance sur les concurrents ?

Dans un sport ou une fraction de seconde et quelques millimètres peuvent faire la différence entre la victoire et la défaite, la création d’un vélo qui surpasse toujours le peloton exige de l’innovation, une attention particulière pour chaque détail, et les dernières avancées en matière de conception de vélos.

Heureusement, c’est exactement ce que nous faisons de mieux ici, chez BMC.

Depuis sa création, le Teammachine n’a cessé d’évoluer pour répondre aux besoins vitaux des coureurs de classe mondiale ; plus de vitesse, plus de souplesse, plus d’efficacité, et à présent plus d’aérodynamisme. Le vélo doit être l’allié des cyclistes, les porter jusqu’aux derniers kilomètres, jusqu’aux dernières montées, avec un niveau de fatigue aussi réduit que possible.


« En 2011, ce vélo a véritablement gagné mon cœur en tant qu’élément clé dans ce qui était la plus grande victoire de ma carrière. J’ai encore mon SLR de première génération à la maison, et je l’utilise régulièrement aujourd’hui encore. Avec le SLR, plus le tracé était long et accidenté, plus eil était agréable à rouler. » – Cadel Evans.

Une décennie de développement

Nous vous proposons de découvrir ce qu’il s’est passé en coulisses pour le Teammachine au cours de cette aventure de perfectionnement et de développement. À partir des connaissances en termes de conception et de performances ressortant de nos données, nos ingénieurs ainsi que les vélos eux-mêmes ont su garder les besoins des coureurs comme priorité absolue.

2010 1st génération – arrivée de la technologie Tuned Compliance Concept

Le tout premier Teammachine a insufflé un souffle nouveau au cyclisme. A une époque où la conception de vélos se résumait à trouver le meilleur ratio entre rigidité et poids, l’arrivée de la technologie Tuned Compliance Concept (TCC) ajoutait une nouvelle dimension aux vélos de course. En tant que cyclistes avant tout, nous aspirions à créer quelque chose de différent ; un vélo plus souple, sans pour autant faire de compromis sur la performance. En plus d’être la première marque à utiliser des haubans rabaissés, la fourche en carbone et la tige de selle soulignaient la souplesse exceptionnelle de ce vélo pour un confort sur la durée, permettant aux cyclistes d’être plus frais lors des derniers kilomètres décisifs.

2014 2nd génération – conception basée sur les données et la simulation informatique

Le processus de conception de vélos traditionnel a été complètement abandonné lorsque nous avons réussi à exploiter notre logiciel de simulation informatique, la technologie ACE, pour développer 34 000 prototypes de formes de cadres en une seule saison et affiné le tissage en carbone, ouvrant ainsi les portes à une toute nouvelle approche. Grâce à un processus d’optimisation conçu simultanément pour atteindre de nouveaux sommets, le Teammachine a préservé son faible poids et sa souplesse tout en gagnant 40 % de rigidité.

« C’était le vélo le plus léger et vif que j’avais connu jusqu’alors. C’est avec le Teammachine que je pouvais gravir de courtes montées abruptes et couper les virages avec une précision millimétrique. » – Cadel Evans

2017 3rd génération – conception adaptée aux freins à disque et arrivée de l’intégration complète

L’arrivée des freins à disque n’a pas seulement amélioré les performances de freinage de tous les cyclistes ; elle nous a donné la chance de réinventer le Teammachine. Premièrement, la technologie des freins à disque nous a permis de concevoir notre système de cockpit intégré, ICS, qui a pris la tête de l’industrie et est vite devenu une référence. À l’époque, aucun autre vélo ne proposait ce niveau d’intégration de cockpit. De plus, nous avions cherché une solution pour intégrer les freins à disque tout en améliorant les performances. C’est à présent devenu la norme de la gamme du Teammachine ; les freins à disque ont changé les règles du jeu.

Avec une modification subtile de la longueur des bases arrière pour ajouter les freins à disque, le vélo est devenu encore plus stable dans les virages rapides.

Cadel Evans

2020 la dernière génération du Teammachine – arrivée de l’aérodynamisme dans l’équation ACE

Pour une vitesse encore supérieure, et mesurable : décisive dans la réussite de ses prédécesseurs, la technologie ACE a été perfectionnée pour devenir ACE+. Évolution basée sur les enseignements tirés de la dernière décennie, le PLUS désigne l’approche aérodynamique qui permettra au Teammachine d’atteindre des objectifs encore plus élevés.

En optimisant les formes des tubes et la rigidité centrale, en modifiant le tissage du carbone et en utilisant un tout nouveau cockpit monobloc intégrant cintre et potence, ce vélo déjà reconnu pour sa réactivité est désormais doté de performances nouvelles pour 2020 et pour les années à venir. Nous avons retravaillé la fourche et le tube diagonal en imaginant le bidon et le tube diagonal comme un ensemble, avec le porte-bidon Aerocore innovant pour un profil extrêmement efficace, capable de déjouer le vent. Les efforts portés sur le perfectionnement de la douille de direction, de la fourche et du pivot de fourche entraînent une plus grande rigidité en torsion, pour garder sa trajectoire et prendre les virages avec une précision millimétrée.

Il peut sembler anecdotique de s’exprimer en fractions de millimètres, de grammes et de degrés, mais ces ajustements graduels font partie intégrante de notre équipe et de notre besoin maniaque d’amélioration. 

« Les essais avec le NTT Pro Cycling ont validé nos simulations par les résultats. Nous constatons une réduction de la résistance au vent de 3 %. Imaginez que vous utilisiez 280 watts à plat pour atteindre 40 km/h ; avec le nouveau SLR, vous auriez besoin de seulement 270 watts. »

L’avenir du Teammachine

Afin d’élever son niveau de fiabilité en course, nous sommes allés plus loin et avons revisité l’adaptabilité du frein à disque du Teammachine, veillé à obtenir un réglage sans frottement, utilisé une patte de dérailleur arrière plus résistante et augmenté le dégagement du pneu. Tout en faisant toutes ces améliorations, nous avons pu supprimer 160 g du poids total du cadre. C’est notre manière de nous assurer que le cycliste soit dans les meilleures dispositions possibles pour attaquer les derniers kilomètres.

Dans un sport en perpétuelle évolution, vous devez repousser vos limites en permanence pour rester en tête du peloton. C’est vrai pour le vélo comme pour le cycliste. Au fil des améliorations de ces 10 dernières années, le Teammachine a écrit l’histoire dans les mains de noms figurant parmi les plus emblématiques du cyclisme. Aucune feuille de route n’indique son avenir, à part notre besoin de continuer à nous améliorer, à fournir tous les efforts possibles et à rester en tête. Voici ce qui attend le Teammachine pour la décennie à venir.

10 années en tête

Teammachine SLR