Experience Teammachine ALR

"Je mentirais si je vous disais que j’ai aimé le vélo de route dès le premier instant", dit Lena en riant.

"Mais maintenant, je suis complètement accro" ajoute-t-elle, se remémorant les difficultés rencontrées à ses débuts. Malgré cela, il lui aura fallu peu de temps pour s’y consacrer à fond, son sourire caractéristique aux lèvres. "Après les 100 premiers kilomètres, j’ai commencé à vraiment aimer le vélo, et j’ai compris que c’est un défi progressif, désormais devenu très addictif!"

L’idée de rouler en compétition pourrait en effrayer plus d’un mais pour Lena, c’est la suite logique de ses aventures avec le Teammachine ALR. "Si je suis capable de tenir la cadence des cyclistes les plus rapides, je ne vois pas pourquoi je ne tenterais pas ma chance. Je pense que je pourrais m’en sortir plutôt bien!" Et avec un tel optimisme, qui sait jusqu’où elle ira?

L’âme du Teammachine

Teammachine ALR