Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez d’utiliser nos cookies. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la page 'Déclaration de protection des données'.

Comparer

Comparer maintenant

Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español
Back to BMC Factory Trailcrew

Une crevaison prive FBM d’un possible doublé au All-Mountain Challenge

2. mai 2016, Millau, France — Melanie Leveau — Enduro Team

Vainqueur de la première édition du All-Mountain Challenge l’an passé, François Bailly-Maître avait bien l’intention de marquer de son empreinte la seconde édition.

Avec l’emblématique viaduc de Millau en toile de fond, le All-Mountain Challenge est une course à part. Comprenant un Enduro le samedi et un cross-country le dimanche, la course a aussi la particularité de devoir être faite sur un seul et même vélo. Les pilotes doivent donc non seulement faire le bon choix de vélo mais aussi faire preuve à la fois d’endurance et d’une belle technique de pilotage.

Samedi, les spéciales Enduro ont été courues sous la pluie et dans le froid. Quelques flocons de neige ont même fait une apparition au sommet de quelques spéciales. Les quelque 400 pilotes ont donc dû gérer le froid et le terrain rendu glissant. Sans prendre trop de risques, François Bailly-Maîrte termina 3ème à 17 secondes de Théo Galy, vainqueur du jour.

Dimanche, après l’application des ratios sur les écarts, Bailly-Maître a pris le départ du cross-country de 30km 54’’ après Théo Galy et 26’’ après un autre français, Damien Oton. « Je les ai vite rattrapés » a expliqué FBM « mais je n’ai jamais pu me débarrasser de Damien Oton. Il était fort et avait plus d’expérience cross-country que l’an passé. C’était encore possible de gagner jusqu’à cette crevaison qui est survenue dans un endroit où je ne m’y attendais pas du tout. J’ai décidé de continuer à plat, sans changer de pneu en pensant que j’étais assez proche de l’arrivée. Malheureusement, il restait 5km et Chenevrier a pu me passer. » François Bailly-Maître a finalement pris la troisième place ; pas exactement ce pour quoi il avait fait le déplacement mais « un bon entraînement pour les deux prochains rendez-vous : le Cannondale Enduro Tour le weekend prochain et la troisième manche de l’Enduro World Series en Irlande dans deux semaines".

Photo: www.endurotribe.com

Innovations
International, Français Sites BMCRecherche détaillantB2BContact