Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez d’utiliser nos cookies. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la page 'Déclaration de protection des données'.

Comparer

Comparer maintenant

Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español
Back to BMC MTB Racing Team

BMC MTB Racing Team : L’heure du bilan 2016

11. octobre 2016, Grenchen, Suisse — Melanie Leveau — MTB Team

Maintenant que le Roc d’Azur est derrière nous, la saison de nos pilotes de cross-country est officiellement terminée. 2016 fût une belle saison remplie de succès mais de quelques déceptions aussi. Prenons quelques minutes pour se pencher sur les derniers mois et ce que les principaux acteurs en retirent.

Julien Absalon: “La bilan 2016 est très bon”

“Je suis satisfait d’avoir pu défendre mes titres de Champion d’Europe et de France. J’ai également remporté trois manches de la Coupe du Monde et le classement général final et je termine la saison en tant que n°1 mondial. Le bilan 2016 est donc très bon malgré la déception des Jeux Olympiques. Il est certain que je suis déçu de ma 8ème place aux JO, ce n'est pas du tout ce que j'espérais y faire. Les courses d'un jour peuvent être cruelles, c'est pour cela qu'elles sont magnifiques. »

Lars Forster: „Un sentiment partagé“

“Je suis partagé quand je repense à ma saison 2016. Tout a super bien commencé avec ma sixième place en Coupe du Monde à Cairns suivie d’une cinquième place à Albstadt pour mes deux premières apparitions dans la catégorie Elite. Grâce à ces résultats, j’ai obtenu ma sélection pour les Jeux Olympiques. Je ne reviens toujours pas de tout ce qui est arrivé en quelques semaines! Malheureusement, après ça j’ai eu beaucoup de malchance. Je suis tombé lors de l’échauffement des Championnats du Monde et dans le dernier tour des Jeux Olympiques. Je n’ai pas pu franchir la ligne d’arrivée à Rio et cela restera la grande déception de ma saison.»

Reto Indergand: “Ma meilleure saison”

“J’ai atteint tous mes objectifs et même fait mieux que je ne l’espérais… 2016 est sans aucun doute ma meilleure saison depuis le début de ma carrière. Je suis rentré dans le top 10 en Coupe du Monde par trois fois, j’ai gagné une manche de la Swiss Bike Cup et le classement général final ainsi que la Swiss Epic avec Lukas. Cette course par étapes a été une expérience incroyable ; rouler une semaine entière sur des trails sans fin avec un coéquipier est très différent de ce que l’on a l’habitude de faire mais on s’en est très bien sortis. Mon seul regret est ma blessure au genou survenue quelques jours avant les Championnats du Monde et qui m’a empêché de bien me préparer pour cette échéance. »

Lukas Flückiger: “Pas ce que j’espérais”

“Ma saison ne s’est pas du tout déroulée comme je l’imaginais. Je cherche toujours les raisons qui font que rien n’ait vraiment fonctionné. En début de saison, j’ai couru après la forme dont j’avais besoin pour me qualifier pour les Jeux et cela restera comme un échec. Heureusement, j’ai terminé la saison avec deux belles victoires : la finale de la Swiss Bike Cup à Muttenz et la Swiss Epic avec Reto. Elles m’ont permis de me rassurer, je sais maintenant que je peux encore gagner de belles courses et cela me donne la confiance nécessaire pour préparer 2017. Je suis très fier de faire partie de la meilleure équipe au monde, de rouler sur les meilleurs vélos et avec le meilleur équipement et de travailler avec des personnes incroyables qui continuent à me faire confiance malgré les résultats. »

Martin Fanger: “Mon meilleur résultat en Coupe du Monde”

“De manière générale, 2016 a été une belle saison pour moi. J’ai réitéré mon meilleur résultat en Coupe du Monde avec ma sixième place à Andorre (il avait également terminé sixième à Albsdtat en 2013). J’ai trouvé un bon équilibre cette saison : j’ai gagné en fitness et perdu du poids grâce à de nouvelles méthodes d’entraînement et quelques adaptations alimentaires. Cela m’a permis de trouver une nouvelle motivation. »

Alex Moos, Team Manager: "Une superbe saison"

“Cela a très bien commencé avec la victoire de Lars Forster aux Championnats Suisses de cyclo-cross. Nous avons gagné trois manches de la Coupe du Monde et le classement général individuel, les Championnats de France et d’Europe avec Julien Absalon. Nous avons également remporté le classement par équipe de la Coupe du Monde pour la quatrième année d’affilée et nous avons terminé la saison par en victoire à la Swiss Epic avec Reto Indergand et Lukas Flückiger. Ce fût une année pleine d’émotions avec son lot de surprises, de satisfactions mais aussi de déceptions.

Je garderai trois souvenirs majeurs de cette saison, la sixième du BMC MTB Racing Team. Le premier d’entre eux est la victoire de Lars aux Championnats Suisse de cyclo-cross. J’adore cette discipline et la façon dont cette nouvelle recrue a géré la course a été remarquable. Plus tard dans la saison, la Coupe du Monde d’Andorre a suscité beaucoup d’émotions. Nous étions là-bas et savions que nous pouvions tout perdre. Le moral de Julien était au plus bas après la contre-performance des Jeux Olympiques mais il nous a montré qu’il était un véritable champion en remportant la course et en aidant l’équipe à remporter le classement par équipe. Une grande journée !! Enfin, la victoire de Reto et de Lukas à la Swiss Epic a été un beau moment. Ils étaient forts et il y avait une vraie cohésion entre eux. Nous avons travaillé ensemble sur la tactique à adopter. Cette course, on l’a gagnée avec les jambes mais aussi avec la tête. 

Pour résumer, je dirais que je suis très fier de la performance du groupe. Le classement par équipe de la Coupe du Monde est très important à mes yeux. Il est la preuve que nous sommes un groupe uni et non un regroupement de pilotes talentueux. »

 

Photos: EGO Promotion

Innovations
International, Français Sites BMCRecherche détaillantB2BContact