Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez d’utiliser nos cookies. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la page 'Déclaration de protection des données'.

Comparer

Comparer maintenant

Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español

Faire son sac pour l'aventure à MTB: les courses par étapes

9. décembre 2016 — TeamSpirit
TeamSpirit

Wow – Je suis toute excitée à l’idée de participer à une autre course par étapes cette année : la Trans Savoie en France quelques seulement après Trans-Provence. Les courses par étapes ont toujours quelque chose de particulier qui nous renvoie aux premières heures du Mountain Bike. Pendant une semaine entière, nous allons rouler d’un camp à l’autre sur les meilleurs trails de la région. Et tout ça tous ensemble, pros et amateurs.

J’adore ce genre d’aventure, la découverte de nouveaux sentiers et les longues journées sur le vélo (7 à 10 heures par jour), le défi quotidien et le contact avec la nature.

Chaque course par étapes commence pourtant par un mauvais sentiment. Bien que faire mon sac fasse partie de ma routine, j’ai toujours l’impression d’avoir oublié quelque chose. Il y a quelques trucs dont je ne peux vraiment pas me passer : des boules Quiès, mon lecteur mp3 et mes playlists préférées, des Compeeds, de la crème solaire, mon oreiller et bien évidemment des pièces de rechange pour mon vélo… sans oublier un bonnet pour les matins et les soirées au camp.

La grande majorité des courses par étapes offre une assistance technique. Mais la plupart du temps, les mécanos sont très occupés et il est donc plus sûr d’avoir son propre matériel et, détail à ne pas négliger, de savoir s’en servir.

Pour vous aider à faire votre sac pour votre prochaine course par étapes, voici ma liste.

Vêtements et accessoires:

  • Assez de vêtements de vélo pour de longues journées sur le vélo. Il n’y a pas de machine à laver donc prévoir une tenue complète (sous-vêtements y compris) par jour et trois ou quatre paires de gants
  • Veste de pluie et accessoires imperméables
  • Casque (vérifier si le casque intégral est obligatoire)
  • Masque et plus petites lunettes
  • Genouillères (et coudières en option)
  • Deux paires de chaussures (toujours bien d’avoir une deuxième paire en cas de pluie): une semelle souple est préférable pour les sections de poussage
  • Sac à dos « hydratation » 

Pièces de rechange et outils :

  • Pièces de rechange: plaquettes et disques de frein, dérailleur et patte de dérailleur, chaîne et lien de chaîne, câbles, colliers de serrage de différentes tailles, duck tape. Si vous avez assez de place, une paire de pédales et une selle peuvent aussi s’avérer utiles
  • Deux pneus (tubeless et plutôt costaux de préférence)
  • Pompe pour suspensions
  • Pompe pour pneus
  • Bombonnes CO2
  • Multi-tool
  • Huile pour la chaîne et petit chiffon

Nutrition:

  • Bidons: pour les boissons Iso
  • Deux poches pour liquides (2 litres chacune): pour l’eau
  • Boissons Iso (les tablettes Isostar vendues en tubes sont très pratiques) et boissons de récupération
  • Gels et barres énergétiques (variez les goûts et essayez d’alterner entre sucré et salé)
  • Votre petit-déjeuner préféré (c’est important de bien commencer la journée!)

Autres:

  • Sac de voyage imperméable
  • Pantalons confortables, polaire, bonnet et veste chaude pour les matins et les soirées au camp
  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire
  • Maillot de bain (on ne sait jamais, avec un peu de chance il y aura un lac près de l’un des camps)
  • Deux serviettes microfibres
  • Lampe frontale
  • Sac de couchage et oreiller
  • Boules Quiès
  • Tongs

 

Maintenant qu'il ne vous manque plus rien, vous pouvez vous détendre et vous concentrer sur la course. Amusez vous bien!

Kerstin Kögler, BMC Factory Trailcrew

Innovations
International, Français Sites BMCRecherche détaillantB2BContact