Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez d’utiliser nos cookies. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la page 'Déclaration de protection des données'.

Comparer

Comparer maintenant

Merci de choisir votre pays et votre langue

  • International
    • English
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
    • Español
  • Suisse
    • Deutsch
    • Français
    • Italiano
  • Allemagne
    • Deutsch
  • Autriche
    • Deutsch
  • France
    • Français
  • Italie
    • Italiano
  • Espagne
    • Español
  • Benelux
    • Français
    • English
  • USA
    • English
    • Español

Amitié, camaraderie et passion pour les vélos BMC… à Hong Kong

10. décembre 2016 — BMCVoice
BMCVoice

“Etre le sympathique propriétaire d’un BMC vivant à Hong Kong” – c’est tout ce que l’on vous demande pour devenir membre du Hong Kong BMC Bike Club. Ce club cycliste qui compte près de 100 membres, tous fans de BMC, a pour but de rendre le cyclisme et la marque BMC plus populaires dans la région de Hong Kong. Nous avons rencontré quelques-uns des membres les plus actifs du club pour mieux comprendre les motivations de ces habitants de Hong Kong.

"Tout cycliste propriétaire d'un vélo BMC est le bienvenu dans le club," explique Tony Ng, l'un des membres du club. " Les formalités ne sont pas importantes. Les formalités ne sont pas importantes.Ici, c'est le sport qui compte. Ça et le fait de détenir au moins un vélo BMC, " ajoute-t-il avec un sourire malin. Quand on lui demande quel est son rôle au sein du club, Tony répond qu'il en est l'un des membres " comme tous les autres ! ". Le club n'a ni président, ni trésorier, ni secrétaire. Tous les membres ont le même statut et il n'y a pas de frais d'inscription. L'ambiance au sein du club est particulièrement agréable. Aucune sortie n'est obligatoire ; tous ceux qui aiment partager leur entraînement avec d'autres passionnés peuvent participer quand cela les chante.

Le début de l'histoire

Tony Ng au parc Disney lors d’une sortie hebdomadaire (2015, Calvin Luk)

Je ne comprenais pas qu’il n’y ait pas de groupe Facebook regroupant les cyclistes comme moi à Hong Kong alors je l’ai créé.Comment ce club a t’il vu le jour? Tout a commencé en 2011 grâce à un jeune passionné et son BMC Streetracer SSX01. « Je ne comprenais pas qu’il n’y ait pas de groupe Facebook regroupant les cyclistes comme moi à Hong Kong alors je l’ai créé. J’en ai fait la promotion sur des forums et ai invité tous les propriétaires de BMC à rejoindre le groupe, » explique Calvin Luk, fondateur du club.

De gauche à droite: Henry Chan, Carter Lam et Tony Ng s’entraînent sur la Bride’s Pool Road (Route de la piscine de la mariée).

Calvin est loin d’être le seul cycliste à Hong Kong à vouloir rouler avec d’autres adeptes de la marque BMC. Comme lui, beaucoup d’autres veulent partager leur passion pour le cyclisme et parler technologie et équipement. Petit à petit, le club a grandi et il compte aujourd’hui une centaine de membres qui se retrouvent quelques fois par semaine pour rouler ensemble. Le club participe à quelques contre-la-montre locaux et ses membres se retrouvent aussi pour des activités non sportives telles que le dîner ou barbecue mensuel. Henry, un autre membre du club, explique : « J’ai lié de belles amitiés avec des membres du club, j’ai retrouvé la forme et la motivation pour aller rouler. »

n+1

Les membres du club ne sont pas seulement des Pour moi, les vélos BMC sont uniques et magnifiques.passionnés de cyclisme, ce sont aussi de vrais fans de BMC. « Pour moi, les vélos BMC sont uniques et magnifiques, » déclare Calvin. « J’aime leur design épuré. Ça, la précision suisse et l’attention au détail ; ce sont les composantes idéales d’un bon vélo. » Tony est lui aussi ravi avec son vélo: “C’est facile de reconnaître un cadre BMC en carbone, même quand il n’est pas peint. Ils sont tellement différents des autres vélos. » Eric, un desi-gneur ajoute : « BMC s’investit vraiment pour créer du design d’art ».

Photo de groupe annuelle prise devant le Parc des Sciences de Hong King (2014, Simon Wong)

C'est bien connu entre cyclistes : le bon nombre de vélos est toujours n+1. Cette formule est bien appliquée par les membres du club. Plus de la moitié d'entre eux possèdent au moins deux BMC. " J'alterne entre un Impec de 2014 et un Timemachine TM01 de la même an-née, " explique Tony. Calvin, lui, roule sur un Impec " super rigide " et il compte bien appli-quer la règle N+1 très bientôt : " J'aimerais essayer tous les modèles BMC ! ". " BMC est une marque très ambitieuse dans le domaine du développement " affirme Tony et Eric ne peut qu'acquiescer : " Ils osent faire quelque chose de différent. " La plupart des membres du club achètent leur vélos chez le revendeur BullBike Bicycle Company, l'un des plus grands magasins de matériel pour le cyclisme et le triathlon de Hong Kong.

Des pratiquants et des objectifs différents

Tout le monde est bienvenu au club: ceux qui aiment rouler tranquillement et profiter du plaisir de rouler et ceux qui sont toujours à la recherche de leur meilleure forme et de la performance et participent donc aux courses cyclistes et de duathlon dans la région. Le club compte d'ailleurs un duathlète de bon niveau, Humphrey, qui s'entraîne cinq à six fois par semaine et entre souvent dans le top 10 de son groupe d'âge.

Je ne suis pas prêt à sacrifier le fun en donnant un peu trop à l'entraînement.Le club aide chacun à atteindre son objectif personnel. Certains veulent juste se remettre en forme, d'autres veulent gagner un contre-la-montre. Calvin est formel sur son objectif : " Pour moi, ce qui compte c'est de profiter du temps passé sur le vélo. Je ne suis pas prêt à sacrifier le fun en donnant un peu trop à l'entraînement. Je ne veux pas oublier la principale raison qui m'a fait commencer le cyclisme. "

Ceux qui ont déjà fait partie d'autres clubs décrivent l'ambiance du club de Hong Kong comme très relaxe et amicale. Les membres se connaissent tous bien et son même parfois proches. " Mais le plus important pour moi c'est que je me suis fait des amis venant d'horizons très divers, " explique Tony.

Rouler à Hong Kong

Gauche: Carter Lam sur la Cheung Tung Road; droite: Simon Wong lors du contre-la-montre nocturne de Central (2015)

Le club prend souvent la direction d'une région appelée " New Territories ". Celle-ci est plus ou moins rurale et en tous cas bien différente des tours en béton pour lesquelles Honk Kong est connue. Tony raconte qu'ils prennent souvent la Bride's Pool Road et se rendent aussi vers le parc Disney, l'île de Lantau et la route de Castle Peak. De temps en temps, le club s'aventure aussi vers d'autres lieux comme Victoria Peak ou Tai Mo Shan, le point culminant de Hong Kong (957m au-dessus du niveau de la mer).

Mordus de chiffres!

Eric Chan sur la côte de Chiba, après l’ascension du Mont Fuji (2014)

Parmi les enthousiastes, il est facile de se faire des amis et d’apprendre les uns des autres. « J’ai beaucoup appris de mes copains de club, que ce soit pour ma 

Ils sont devenus mordus !technique sur le vélo, à propos du matériel ou tout simplement pour comprendre les bienfaits d’un capteur de puis-sance. » A ce propos, le club peut compter sur le « roi du capteur de puissance » : Eric Chan. Au sein du club, il est l’un de ceux qui ont le plus d’expérience. « Sa connaissance à propos du capteur de puissance est incroyable » déclare fièrement Tony. Sur son conseil, près de la moitié du club roule avec un tel appareil et suis un programme d’entraînement généré par Training Peaks. « Ils sont devenus mordus ! » rigole Eric avec un brin de fierté.

L’ascension annuelle du Mont Fuji

Une fois par an, le club fait le voyage vers le Japon pour gravir le fameux Mont Fuji. Pour beaucoup des membres, il s’agit là de l’objectif de l’année. Eric se souvient : « Je n’aurais jamais réussi sans l’esprit d’équipe qui règne entre nous. »

Photos prises lors de l’ascension du Mont Fuji en 2014

L’esprit d’équipe – s’entraider et s’encourager mutuellement, ne jamais laisser personne à la traîne – voilà une valeur chère au Hong Kong BMC Bike Club. L’un de ses souvenirs les plus mémorables remonte à une épreuve contre-la-montre quand, grâce à l’entraide, ils ont tous réussi à terminer l’épreuve. « Grâce au cyclisme, j’ai appris à ne jamais abandonner, » dé-clare Jonathan, un autre membre du club.

Photo de groupe à Gotemba city, au Japon, juste avant l’ascension du Mont Fuji (2014)

Le cyclisme – un art de vivre

« Pour moi, le cyclisme est le reflet de la vie telle qu’elle est aujourd’hui, il me permet d’évacuer le stress de ma journée de travail et rencontrer d’autres passionnés de vélo. » Une chose est donc sûre : au Hong Kong BMC Bike Club chacun trouve ce qu’il est venu chercher, rouler avec des amis.

Innovations
International, Français Sites BMCRecherche détaillantB2BContact